Retour avec le peeling finger mitt de Whamisa avec Fleurs du Japon.

Hellow les otako~

Je suis de retour pour vous jouer un bon tour ! Les articles se font absents et cela est dû à la trouvaille d’un travail et au travail d’adaptation avec l’emploi du temps sans compter que je réfléchissais sur l’avancée du blog en jonglant avec un projet de déménagement. Cela a été tout un programme loin d’être terminé qui a mis en hiatus l’activité par ici. Mais j’ai repris du poil de la bête et arrive enfin à m’organiser correctement. Donc trêve de bavardage allons sur le vif du sujet de l’article.

Suite à un petit concours de la part de Fleurs du Japon et ce, dû à la sortie d’un nouveau produit de la marque Whamisa, j’ai pu tester un petit produit sympathique : le Peeling finger mitt pour peaux grasses, trouvable sur le site cité juste avant. Amatrices e K-cosmétiques, je pense que vous avez pu voir via Neogen, l’apparition de peeling à usage unique en forme de coton qui se mettent en « mitaine » autour des doigts pour exfolier la peau en douceur. C’est au tour de Whamisa de se lancer et j’en suis ravie.

14332923_708774302611402_1336032865274893309_n

Bannière facebook du site Fleurs du Japon.

Lire la suite

Publicités

Détective crueltyfree mode.

Hellow les otako ~,

Vous souvenez-vous de l’article à propos des marques crueltyfree, que j’apprécie utiliser ? Qu’importe la réponse, je vais vous parler désormais de mes débuts en tant qu’enquêtrice. Car il s’avère que j’ai décidé d’aller me renseigner moi-même auprès de certaines marques françaises peu connues ou très peu visibles sur la blogosphère ou dont la politique crueltyfree me paraît quelque peu floue. Avant de parler des marques sur lesquelles j’ai jeté mon dévolu, je précise que je me fie certes aux sites de Logical Harmony et de Ma vie sans cruauté mais qu’il faut aussi chercher les informations et vérifier par nous-même. Il faut savoir remettre en question les faits posés qu’ils soient véridiques ou non. Et ne soyez pas pressés, autant certaines firmes peuvent répondre rapidement, d’autres risquent de se faire attendre. Cela est un travail qui est assez chronophage.

Comment ai-je procédé ?

Tout simplement, d’abord en me dirigeant sur les sites des marques et de chercher sur leur F.A.Q, ou la section de l’histoire de la marque. Si ces dernières sont crueltyfree, en général, elles ne le cachent pas. Mais lisez bien et contactez-les via mail en posant des questions précises tout en restant polis bien sûr. Comme je l’ai dit, rien n’est acquis et il faut donner foi en la parole des marques mais soyons optimistes.
Pour ma part, j’ai demandé si la marque était crueltyfree selon mes critères donc si les ingrédients les produits terminés ne sont pas testés sur nos amies les bêtes, si les fournisseurs le sont aussi et s’ils ont des locaux en Chine. Donc allons-y pour les deux marques qui m’ont répondu et décortiquons cela ensemble.

Lire la suite