La Japan Expo, comment s’y préparer ?

Hellow les Otakanomes ~

Ce week-end sera le rendez-vous depuis des années pour les otaku, les amateurs du pays du Soleil Levant, les curieux qui veulent découvrir une petite facette du Japon ou les parents subissant les passions de leur adolescent : la Japan Expo. Fondée par Jean-François Dufour, Sandrine Dufour et Thomas Sirdey et existant depuis 1999 dans une petite salle, la convention fait toujours parler d’elle et s’est développée depuis en Chibi Japan expo pendant le printemps et la Japan expo Sud.

japanexpo

©Site officiel de la Japan Expo.

La Japan Expo, qu’est-ce ?

Désormais située au Parc des Expositions Villepinte au Nord-Est de Paris (Rer B), elle réunit diverses activités comme des dédicaces de vidéastes francophones, des animations culturelles traditionnelles (jeux de plateau, musique, calligraphie, sports, alimentation), des diffusions exclusives de films & animés, des défilés de cosplay, des concerts, des zones de test de jeux vidéos et tant d’autres choses avec aussi moults stands de vente allant de l’alimentation aux figurines.


C’est une convention, qui marque toujours la première fois pour tout fan du Japan qu’importe l’univers : traditionnel, culturel et/ou otaku. J’ai rapidement perdu cet émerveillement, malgré la superbe année des 15 ans de la Japan Expo. Mais pour moi cela reste un rendez-vous pour des passionnés ou des curieux comme les parents qui veulent comprendre la passion de leur enfant ou qui essaient d’en profiter car devant accompagner leur progéniture ou ceux qui ont entendu parler de la convention.

Désormais située au Parc des Expositions Villepinte au Nord-Est de Paris (Rer B), elle réunit diverses activités comme des dédicaces de vidéastes francophones, des animations culturelles traditionnelles (jeux de plateau, musique, calligraphie, sports, alimentation), des diffusions exclusives de films & animés, des défilés de cosplay, des concerts, des zones de test de jeux vidéos et tant d’autres choses avec aussi moults stands de vente allant de l’alimentation aux figurines.

C’est une convention, qui marque toujours la première fois pour tout fan du Japan qu’importe l’univers : traditionnel, culturel et/ou otaku. J’ai rapidement perdu cet émerveillement, malgré la superbe année des 15 ans de la Japan Expo. Mais pour moi cela reste un rendez-vous pour des passionnés ou des curieux comme les parents qui veulent comprendre la passion de leur enfant ou qui essaient d’en profiter car devant accompagner leur progéniture ou ceux qui ont entendu parler de la convention.

DSCN5849

J1 de ma deuxième Japan Expo.

Comment se préparer ?

Votre matériel d’aventurier.

Oui, il est nécessaire de se préparer pour la Japan Expo car il peut y avoir des imprévus & quelques étapes qui permettent un gain de temps & d’argent. Et cela permet aussi d’éviter tout incident. Développons.
Tout d’abord, armez-vous d’un sac à dos & ne rechignez pas les contrôles réalisés avant l’entrée dans la convention. Il est évident que cela vous permettra d’avoir de la place pour vos achats et éviter d’avoir vos affaires dans les mains. Et même si les grands sacs donnés sur certains stands sont beaux, conviviaux et repérables ils prennent beaucoup de place & ne sont pas résistants en cas de foule. Cela va de soi, pensez aussi à demander au stand s’ils peuvent réserver & garder vos figurines ou achat encombrant jusqu’à votre sortie de la convention.

WP_20140703_22_07_33_Raw

Exemple de sac géant Assassin Creed pendant la 15ème Japan Expo. Ceci est le loot du 2ème jour.

Si achats vous voulez, liquide sur vous, vous aurez. Bien sûr, préparer un budget par jour & faites en sorte de bien le ranger pour éviter les pickpockets. Et essayez de retirer de l’argent les jours précédents & non à la convention. Il y a très peu de bornes et certaines sont sous la verrière, chaleur garanties, ce qui garantit une énième file & aussi des bornes rapidement vides. Il y a aussi les solutions de la CB mais tous les stands n’ont pas forcément de lecteurs CB (particulièrement le coin fanarts) ou même parfois cela ne fonctionne pas (petit vécu) ou cela demande un minimum d’achats.

Vos rations.

Pensez à amener des petites bouteilles d’eau car il arrive TRES souvent que quelques jours de grosses chaleurs arrivent durant la Japan Expo. Je vous garantis que c’est insupportable quand il y a foule & que certains malaises surviennent. De plus, vu les prix dans la convention, vous ferez des économies.

Suit aussi d’emmener de quoi vous sustenter si jamais si vous restez pour la journée (vu l’augmentation des prix des billets, je pense qu’il faut bien profiter) car longue file d’attente au stand de restauration vous aurez aux heures de pointe ou sinon préparer quelques sous si vous voulez goûter des recettes typées japonaises. Après, il suffit aussi de connaître un peu la convention pour repérer les zones tranquilles, les stands aux prix non exorbitants & les heures qui conviennent. (Ah aussi pensez si vous le pouvez à faire vos commissions avant d’y aller, les toilettes sont TRES prisées. C’était le point glamour & important de l’article.)

Votre zone de bataille.

Pensez à faire un repérage au préalable sur le site ou de prendre une carte de la Japan Expo, disponible dès les entrées ou au stand renseignement où les chargés d’accueil vous aideront sans souci & choisir les animations/conférences/dédicaces auxquelles vous vous voulez participer le jour avant votre visite. Je vous garantis que vous gagnerez du temps & que vous vous ennuierez pas sauf vous êtes du genre à vous promener et assister à la convention selon les événements que vous allez croiser.

WP_20140703_14_28_25_Raw

Petite astuce pour éviter de vous perdre dans la foule dans les principaux axes (particulièrement les goodies, la section animation & manga & le coin jeux vidéo), essayez de circuler dans les allées latérales largement moins bondées et aller dans le tas seulement quand vous vous approcher d’un des stands qui vous intéressent. Autre stratégie : prévoyez d’arriver toujours au moins 30minutes avant un événement/dédicace, particulièrement s’il est prisé, ou pour respirer un peu & vous balader tranquillement loin de l’effervescence.

Aussi ! Eviter de demander à des cosplayeurs de poser en plein milieu d’une allée, même s’il y a qu’un peu de circulation. Il y a une zone cosplay fait pour donc pour le bien-être des visiteurs & des cosplayeurs trop adorables, pensez à y aller.

Vos trophées.

Pour vos achats, particulièrement de figurines, faites attention aux contrefaçons car même si la Japan Expo se fait plus sévère, il arrive que certaines copies passent au travers du filet. Je me suis déjà faite pigeonner & vous garantis qu’on ne m’y reprend plus. Comment savoir si y a anguille sous roche.
D’abord méfiez-vous des figurines en vitrine. Assurez-vous auprès au vendeur que soit l’emballage ENTIER d’origine de la figurine d’exposition est disponible ou qu’il y a un autre exemple emballé avec lui. (J’ai eu la mauvaise expérience de voir une figurine de Saber Lily avec la boîte en carton mais mise dans un sac en plastique ddont je m’en suis aperçue qu’en rentrant).

WP_20140702_20_06_14_Raw

Magnifique exemple de « Nakamadi la pigeonne ». Vous voyez, il manque l’épée & bonus l’ahoge (mèche qui fait antenne) qui est aux abonnés absents.

Demander à regarder la boîte d’emballage, si le vendeur veut bien vous laisser la manipuler. Evitez de jouer au bulldozer quand même. Et regarder la vignette holographique, lescertaines mentions comme le fameux CE & même l’impression de la boîte. Cela peut se voir s’il s’agit d’une copie d’emballage.
Sinon vous pouvez aussi observer les figurines en vitrine : Identifiez la peinture, si les couleurs correspondent au personnage, si cela n’est pas écaillé ou fade, si cela est bien réalisé ; regarder s’il ne manque pas des accessoires ou un objet sur la figurine, cela se voir rapidement au mouvement.

Malheureusement cela ne garantit pas 100 % de vous faire pigeonner mais cela réduit fortement vos chances de vous faire embobiner.
Les stands que je préfère sont la Good Smile Compagny (qui réalise souvent des concours & qui est surtout TRES rapidement dévalisé donc pensez à y aller dès le début de la convention), le stand allemand Figuya où on trouve parfois des figurines de la GSC mais aussi d’autres plus rares (bon avec le prix qui va avec…) & ShinSekai.

Et vous voilà prêts à en découdre avec cette Japan expo ! J’ai probablement oublié certains points mais ce sont les points de base à connaître pour une meilleure visite là-bas ~. Cette année, je n’y vais pas, faute de moyen car malheureusement l’un des principaux défauts restent l’augmentation des billets chaque année & que j’ai préféré le concert de G-Dragon en septembre à la convention que j’ai pu visité 4 fois où seule la première fois & lors des 15ans de la Japan Expo, j’ai apprécié y aller pour être honnête avec vous. Mais je réitère cela reste une belle convention pour retrouver et rencontrer des passionnés. Je donnerai mon avis sur l’exposition, une fois que j’y retournerai donc l’année prochaine ~.

Et vous chers otakonomes, y allez-vous ?
Signature article

 

 

 

Article non sponsorisé, aucun lien n’est affilié. Le texte m’appartient. Les images m’appartiennent sauf indication contraire.
Naturotakonome 2016-2017 – Tous droits réservés.
Publicités

2 réflexions sur “La Japan Expo, comment s’y préparer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s